Openfield membre de la Smart Building Alliance

Openfield est membre de la Smart Building Alliance

La Smart Building Alliance fédère à ce jour 253 organisations représentantes de l’ensemble des corps de métiers liés au bâtiment et aux acteurs de la Smart City, pour penser et définir le Smart Building. Son ambition est de permettre à ses membres – industriels, sociétés de services, bureaux d’études, architectes, constructeurs, promoteurs, aménageurs ou start-up innovantes -, de contribuer à développer la filière Smart Buildings et tirer la valeur du bâtiment vers le haut, pour l’ensemble des parties prenantes : propriétaires, usagers, collectivités.
La SBA s’est en effet donnée pour mission de tisser une transversalité qui permet aux différents acteurs du bâtiment d’échanger en amont en prenant en considération les enjeux majeurs que sont le numérique, mais aussi l’environnement et le développement durable.

Openfield devient membre de la Smart Building Alliance (SBA).

 

La Smart Building Alliance (SBA), une approche fédératrice pour le Smart Building dans la Smart City

Les transitions énergétiques, environnementales, technologiques, démographiques et urbaines constituent autant de défis que d’opportunités d’actions pour les acteurs des villes de demain. Ces enjeux font état de l’importance de développer des systèmes urbains intelligents qui permettront d’opérer le passage à la ville intelligente et durable…

Le bâtiment, centre de vie, est au cœur de cette transition. On attend du bâtiment qu’il réponde à des besoins globaux collectifs et individuels. Comment ? En proposant des services variés et adaptés, en s’ouvrant aux enjeux de la Smart City, en restant évolutif pour répondre aux innovations futures. Un exemple ? Tout occupant doit avoir accès aux dispositifs lui permettant de récupérer en temps réel ses données, et ce de manière individualisée. Il doit pouvoir agir en temps réel en cas de fuite ou pour influer sur sa consommation électrique s’il constate une surconsommation.

L’usager doit pouvoir être acteur, pour cela il doit disposer d’outils interactifs, ouverts, et conçus pour une utilisation intuitive.

 

Structurer le marché des Smart Buildings

La SBA rassemble l’ensemble de l’écosystème Smart Building et propose aux parties prenantes du secteur de réaliser une intégration harmonieuse des nouvelles technologies, de permettre le développement de nouveaux services, d’optimiser l’emploi des ressources (notamment énergétiques), et d’accroître la valeur d’usage, ainsi que la valeur financière des actifs du bâtiment.

Pour ce faire, le développement de Smart Buildings passe par la coopération entre 3 pôles techniques avec des logiques métiers différentes :
• Le monde des équipementiers et du contrôle du bâtiment
• Le monde de l’informatique, des Telecom et des logiciels
• Le monde de l’énergie et des infrastructures de flux

Ce triptyque qui fédère les offreurs de solutions autour de la notion de smart building, doit à son tour dialoguer avec les parties prenantes historiques du monde du bâtiment :
• Concepteurs (Aménageurs, Promoteurs, Architectes, Bureaux d’études, …)
• Constructeurs (Entreprises générales, intégrateurs, installateurs, …)
• Exploitants (FM, Services, …)

 

Openfield membre de la Smart Building Alliance

Logo Openfield membre de la Smart Building Alliance

Openfield est un membre fière de la Smart Building Alliance.
D
epuis 2013 des solutions de collecte, analyse et restitution de données à destination des lieux connectés. L’activité d’Openfield s’est historiquement développée dans les secteurs du sport, du retail et des parcs d’exposition, évoluant plus récemment au sein des resorts, puis des bâtiments et villes connectés.

Notre approche est prioritairement nourrie par une vision métier, éthique et responsable des données de nos clients, leur donnant ainsi des leviers d’optimisation depuis la conception jusqu’à l’exploitation de leurs lieux, mais offrant également un cadre technologique qui favorise une relation mutuellement bénéfique entre l’occupant (nomade ou sédentaire) de ces lieux et son environnement.

Cette approche nous positionne naturellement comme le moteur numérique de nos clients.

C’est dans ce contexte qu’OPENFIELD a naturellement rejoint la SBA pour apporter son expertise, mais aussi échanger avec l’ensemble des membres de l’association sur le développement en cours et à venir du SMART Building en France et au-delà.

Quelques chiffres :

  • 25 milliards d’objets connectés en 2020 (source IDC)
  • 216 milliards : impact économique de l’internet des objets dans le bâtiment en 2022 (source sogeti consulting)
  • 60% de la population mondiale sera urbaine en 2030 (rapport des nations unies juin 2012)
  • 66% de la consommation mondiale énergétique mondiale dans 600 villes (rapport des nations unies juin 2012)
  • 44% de consommation d’énergie totale dans le bâtiment – 1er poste de dépense (ADEME – chiffres clés du bâtiment 2012)

Source : La SBA

Pour plus d’informations ? Contact us

ou :